33+ 6 15 75 32 85 - 33+5 49 84 30 93 emmanuelrerolle@yahoo.fr

Chabis

Avec cette variation du chabichou du Poitou, un gros crottin en somme, nous trouvons une pâte aérée qui selon la durée d’affinage ira du moelleux au cassant sous la pointe du couteau. Odeur de crème fraîche à ses débuts, il viendra s’adosser au parfum d’un sous-bois au sortir de l’été.

Caillé lentement, ce qui lui confère le moelleux, il est retourné fréquemment.

Nous l’affinons environ 10 jours.